post

Mondial de football et Jeux Olympiques : La France a-t-elle ses chances ?

Le Mondial de football en France ? Oui, vous avez bien compris et il n y a pas d’erreur, la France est effectivement pressentie pour accueillir le mondial de football féminin en 2019. Les Jeux Olympiques de 2024 font également beaucoup parler du côté de l’hexagone. A un peu plus d’un an de la réception de l’EURO 2016, la France ne manque pas d’atouts pour être compétitive sur la scène sportive internationale.

Le Stade de France, haut lieu de réception des grandes compétitions sportives françaises

Le Stade de France, haut lieu de réception des grandes compétitions sportives françaises

L’EURO 2016 propulse la France sur la scène internationale

La France recevra la compétition de football la plus importante en Europe dans 2 ans. En organisant l’EURO 2016, cette dernière doit profiter de cette occasion pour mettre en avant ses infrastructures sportives et la qualité de son championnat afin d’attirer des joueurs internationaux. Reprenons depuis le début. Accueillir l’EURO 2016 a nécessité la création de nouveaux stades et la rénovation de certains. A Bordeaux, Nice, Lyon, Marseille, Saint-Etienne, Toulouse, Lens, Paris, de nouveaux stades sont en train de voir le jour et d’autres sont modernisés. C’est une manière d’attirer de nouveaux joueurs pour les clubs. Les capacités de ces stades augmentent considérablement le nombre de spectateurs et supporters attendus. Les clubs doivent donc investir dans des joueurs à forte image de marque et augmenter leurs dépenses en communication pour profiter des répercussions de la création de ces nouvelles enceintes. Cela a un coût important cependant. Les recettes pour la ville sont attendues en 2016 avec l’arrivée de milliers de supporters européens sur le territoire français. La création de nouveaux stades a également donné une nouvelle dimension à l’expérience des fans avec l’utilisation de nouvelles technologies digitales pour améliorer l’expérience utilisateur avant pendant et après les matches. Le football est avant tout un spectacle qui offre de superbes souvenirs, devenant parfois, des événements dont on se souviendra toute une vie, avec qui sait, un peu de nostalgie!

C’est en France, en Dordogne, que se déroulait les phases qualificatives de l’EURO de football féminin des Moins de 19 ans en avril 2014

C’est en France, en Dordogne, que se déroulaient les phases qualificatives de l’EURO de football féminin des Moins de 19 ans en avril 2014

Le Mondial en 2019 pour affirmer le développement du football féminin

L’équipe de France féminine se place dans le top des meilleures sélections féminines de football au monde. Cela est un réel atout pour la candidature française. Sachant que la Corée du Sud est à l’heure actuelle le seul autre pays à s’être porté candidat, la France a de réelles chances ! Cela permettrait de porter le football féminin au sommet et d’inciter à sa médiatisation en France. Si la France organise le mondial de football féminin, c’est toute la pratique du sport féminin qui en sera gagnante. Cela pourrait donner un élan au développement de la pratique sur le territoire en complément des actions déjà mises en place par la fédération française de football. Les matches seraient évidemment retransmis dans le monde entier. Le rayonnement est international. De plus, ce projet pourrait inciter d’autres clubs de football professionnels à développer une section féminine. Je ne vois pas vraiment de désavantages à recevoir cet évènement.

La France se portera-t-elle candidate aux JO de 2024 ?

La France se portera-t-elle candidate aux JO de 2024 ?

 

Les JO en 2024, la cerise sur le gâteau !

L’intervention du chef de l’état en novembre 2014 à la télévision a ouvert la piste sur les JO de 2024. La candidature de Paris ne serait pas sans intérêt. Grâce à l’EURO 2016, la France disposera de nouvelles infrastructures sportives très compétitives et la ville de Paris dispose d’un rayonnement international. Ce qui pose davantage problème c’est de convaincre les Français de l’intérêt du projet. Et les politiques ! En effet, ce projet nécessite énormément d’investissement et en période de crise économique, la marge de manœuvre est considérablement réduite. De plus, au vu de l’horizon lointain de l’évènement et des changements réguliers de partis au gouvernement, les politiques ne savent pas s’ils en retireront un intérêt. Les Jeux Olympiques de Londres auraient pourtant rapporté 18 milliards d’euros de retombées économiques, permettant d’amortir le coût d’organisation de l’évènement. En concurrence avec l’Allemagne et les Etats-Unis d’après les dires, la France va devoir se positionner rapidement. La candidature doit être officiellement envoyée en septembre 2015 au CIO. La ville qui recevra les JO de 2024 sera désignée en 2017.

Et vous, que pensez-vous de la participation de la France au mondial de football féminin 2019 et aux JO de 2024 ?

2 thoughts on “Mondial de football et Jeux Olympiques : La France a-t-elle ses chances ?

  1. Je trouve votre article très intéressant. Selon moi, la France a 99% de chances d’organiser le mondial de football féminin en 2019. Le niveau sportif de l’équipe de France féminine rend crédible cette candidature. D’autre part, après l’EURO 2016, nous aurons les infrastructures à notre disposition comme vous le dites. La FFF fait tout pour développer le foot féminin. Après, il faut que les villes acceptent de faire des efforts pour que cela se passe dans les meilleures conditions. Quand on voit qu’au Canada, les joueuses sont obligées de jouer sur terrain synthétique pour la prochaine Coupe du Monde….Quant aux JO de 2024, je n’y crois absolument pas! Pas assez de motivation de la part de la population et des hautes instances!

  2. Super ton article! Ce serait génial qu’on accueille les JO de nouveau un jour. Bon ça coûte cher mais les émotions et la solidarité que véhicule le sport dépassent bien des billets !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *