post

Comment choisir ses ailes de kitesurf lorsqu’on est débutant ?

Les ailes font partie des équipements indispensables à la pratique du kitesurf. En tant que débutant, vous devez les sélectionner avec grand soin afin de vous permettre des débuts confortables et sécuritaires. Retrouvez les éléments à prendre en compte pour ne pas vous tromper à l’achat.

La surface de l’aile

Les kitesurfeurs débutants ont besoin de plusieurs kites dans la mesure où il faut des surfaces différentes. En règle générale, ce sont des ailes de 9 m² qui sont privilégiées. Cependant, il n’existe pas vraiment de standard. Si vous pratiquez dans un spot où la vitesse du vent oscille entre 12 et 18 nœuds, une aile présentant une surface comprise entre 10 m² et 12 m² pourrait largement suffire. Prenez toutefois soin de prendre les caractéristiques de votre planche en compte, sans négliger votre morphologie.

Le fait de pratiquer par vent trop fort ou à l’inverse trop faible est une source courante de frustration chez les néo-kitesurfeurs. Cela explique pourquoi les débutants investissent souvent dans 2 ailes, voire plus, le matériel à utiliser se choisissant alors en fonction des plages de vent.

Une aile adaptée à votre région et son climat

Il est primordial de vous préoccuper de la capacité de redécollage lorsque vous choisissez vos ailes de kite. En effet, votre apprentissage donnera certainement lieu à des chutes dans l’eau ou sur une autre surface. Il faudra donc que vos ailes vous permettent de relancer le kite dans les meilleures conditions, ce qui dépend aussi du climat de la région.

Les ailes delta et hybrides sont les plus propices au redécollage. De faible puissance, elles possèdent les caractéristiques nécessaires pour assurer votre stabilité. Elles sont également plus faciles à contrôler, ce qui vous permet de vous familiariser avec votre matériel et votre spot tout en progressant à votre rythme. Rassurez-vous, quel que soit le type d’aile de kitesurf que vous recherchez, vous trouverez ce qu’il vous faut sur flymaax.com.

Sécurité

Les ailes de kite doivent systématiquement être associées à un dispositif de sécurité et il en existe justement plusieurs variantes, notamment des barres de contrôle. Le Quick Release (ou QR ou encore système de largage rapide) est une bonne option. Il vous offre la possibilité de tout lâcher puisque le dispositif libère les lignes tout en maintenant votre harnais. Le QR s’active via une poignée à pousser ou une sangle à tirer en fonction du modèle. Notez que les déclenchements par poussée offrent une meilleure sécurité dans la mesure où aucun effort en particulier n’est nécessaire.

Assurez-vous que le système de sécurité ne se déclenche pas trop facilement. Cela vous évitera de nombreux accidents dus à l’activation intempestive de la poignée ou de la sangle.

Veillez également à la facilité de rattacher le système de sécurité à votre barre et à vos lignes. Ce critère vous garantira une navigation aisée et vous évitera de devoir rejoindre la côte à la nage.

Stabilité

La stabilité est fortement influencée par la vitesse de rotation des ailes de kitesurf. Plus vos ailes tournent vite, plus il sera difficile de garder le contrôle. Néanmoins, vous aurez certainement envie de tenter de nouveaux sauts à mesure que vous progressez. Il vous faut donc une des ailes faciles à manier et suffisamment fiable pour vous initier à de nouvelles figures.

Accordez votre attention au depower qui doit se révéler solide. Plus concrètement, cela signifie que l’aile doit répondre à vos commandes en arrêtant de vous soulever/traîner selon que vous lâchez ou que vous tirez sur la barre. La puissance doit être au rendez-vous même par vent faible afin que vous vous sentiez en confiance.

Les différents types d’ailes

Les ailes freestyle sont reconnaissables à leurs 5 lattes et leurs 5 lignes associées à une forme de C. Leur maniement demande un certain niveau de pratique bien que la gamme s’ouvre de plus en plus aux débutants. La version Open C-Shape qui compte 4 lignes est plus facile à prendre en main. Si vous commencez le freestyle, c’est donc une alternative à privilégier sachant que les Open C-Shape conviennent aussi aux freestylers de niveau intermédiaire à avancé.

Le type freeride/crossover fait référence aux ailes de kitesurf les plus populaires. Polyvalentes, ces ailes ont l’avantage d’être accessibles en plus de garantir une bonne remontée au vent. Reconnaissables à leur forme Delta, elles présentent un faible aspect ratio qui se révèle aussi pratique en freeride que dans la pratique du big air.

Comme leur nom l’indique, les ailes de vague se destinent à la pratique dans les vagues. De forme arrondie, ces ailes présentent un faible aspect ratio. La stabilité est parfaitement maintenue au cours des descentes dans le vent lorsque vous pratiquez dans des spots side-shore (vent parallèle à la plage) ou onshore (vent se dirigeant de la mer vers la terre, dans un angle de 90°). Les ailes de vague sont conçues de sorte à permettre les rotations sans que vous n’ayez besoin de tirer. En revanche, les capacités en kitesurfing jump sont limitées.

Les ailes vent léger sont mono-lattes. Elles ont été imaginées pour permettre des décollages sans besoin d’un vent fort. Stabilité et puissance se conjuguent à la maniabilité et la légèreté de ces ailes qui séduisent principalement les adeptes du twintip et du foil.

Vos premières ailes de kitesurf se choisiront donc en fonction de votre morphologie, de votre planche et des spécificités du spot. Ajoutez-y une stabilité sans concessions et un excellent niveau de sécurité pour vous garantir des sessions fun et sans danger. N’oubliez pas que le type d’ailes se sélectionne aussi selon l’usage que vous prévoyez en faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *